Certification des Apprenants du Projet F12 Sahel exécute par A2N

Certification des Apprenants du Projet F12 Sahel exécute par A2N

Après six (06) mois de formation, 37 jeunes sur les 50 initialement formés en maintenance de premier niveau en énergie solaire, se sont présentés aux examens de certification en Qualification de Base (CQB) organisés par le Secrétariat Permanent de la Commission Nationale de Certification (SP CNC). Sur les 37 candidats, 35 jeunes ont été déclarés admis après la délibération des résultats, soit un taux de 94,50%, donc largement au-dessus de la moyenne nationale qui est de 30%.

Il faut rappeler que ces 50 jeunes avaient été formés grâce à l’appui technique et financier de Expertise France et de l’Union Européenne dans le cadre du Programme d’appui à l’emploi dans les zones frontalières et périphériques au Burkina Faso.

Ces 35 jeunes bénéficiaires sont désormais aptes à servir dans la région du Sahel et du Burkina Faso avec une expertise confirmée.

Le Directeur Exécutif de A2N, M. Oumarou CISSE, n’a pas manqué de se déplacer personnellement pour féliciter les impétrants, les formateurs, les partenaires pour la confiance placée en A2N.

Il a profité pour rappeler aux jeunes certifiés de faire de leur savoir-faire une arme contre la précarité et d’être des exemples pour d’autres jeunes. Il a aussi prodigué quelques conseils et leur à demander de garder intact leur niveau d’engagement et leur détermination à mieux se former. Il dit n’avoir aucun doute sur l’avenir radieux des bénéficiaires de ce projet. Dans le but de permettre aux nouveaux diplômés d’intégrer le milieu professionnel A2N avec l’appuis de ces partenaires à placé ses impétrants en stage de perfectionnement.

Il conclura en lançant un appel aux PTF en ces termes : « Nous lançons un appel aux partenaires, nous leur disons que ce premier pas est franchi, ce n’est point le moment de laisser ces jeunes à eux-mêmes. IL est impérieux de continuer à les accompagner pour qu’ils fassent de cette expertise un gagne-pain et qu’ils emploient à leur tour d’autres jeunes. C’est à ce prix que nous contribuerons à réduire le chômage des jeunes et à leur redonner espoir en ces temps troubles. »   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

shares